Articles à la une
Tous les articles
Trier par date
Novembre 2016 : De nouvelles archives numérisées en ligne !

 

Une campagne de numérisation a été lancée pour la deuxième fois cette année.

Elle concerne les archives de police (registres des filles soumises de plus de 100 ans, les passeports et le contrôle des étrangers). Vous pouvez aussi consulter le cadastre napoléonien de 1835 et les plans d'alignement de 1838 pour la commune de Quimper.

Nous avons également souhaité vous faire découvrir les livrets de contrôle des ouvriers (série F) qui constituent une source généalogique non négligeable.

Les actes de mariages et de décès pour la commune de Penhars sont en ligne jusqu'à 1940. Ceux de la commune de Penhars jusqu'en 1938 (décès) et 1939 (mariages).

 

Histoire de la première fête des reines

Un nouvel article dans la rubrique "Trésor d'archives" retrace l'histoire de la première fête des reines créée en 1923 par Louis Le Bourhis.

 

> Lire l'article

Un nouveau fonds de cartes postales anciennes est en ligne !

 

 

Les archives viennent de mettre en ligne un nouveau fonds de cartes postales anciennes sur Quimper.

Ce fonds intitulé "fonds Mocque" du nom de son donateur est consultable via une séléction de recherche dans la rubrique accédez à nos fonds.

Accueil du public : modification des horaires de la salle de lecture

Le service des archives municipales change ses horaires d'ouverture au public à partir du 1er juillet.

Les archives lancent une nouvelle campagne de numérisation

 

 

Dans le cadre de la numérisation annuelle, les archives ont sélectionné de nombreuses séries historiques sur l'ensemble des quatre communes formant le Grand Quimper (Quimper, Kerfeunteun, Penhars, Ergué-Armel).

Ces séries, très utiles dans le cadre de la recherche historique, seront bientôt en ligne sur notre site.

 

Retrouvez ici la liste des archives parties à la numérisation.

 

Ces documents sont actuellement indisponibles à la communication en salle de lecture.

 

Exposition "Le commerce au fil du temps : Vitrines et devantures quimpéroises"

A l'occasion des journées européennes du patrimoine, les archives municipales de Quimper présentent à la maison du patrimoine une exposition sur les anciens commerces quimpérois. Nous vous invitons, à travers 14 clichés issus des collections des archives municipales, à un voyage nostalgique dans les rues de quimper au début du XXème siècle.

Entre permanence et évolutions des styles, vous y découvrirez l'influence de l'art Nouveau et de l'Art Déco sur les anciens immeubles à vocation commerciale.

Tourisme et loisirs autour de l'Odet à la Belle Epoque

Le Quimper de la Belle Epoque est une ville réputée bourgeoise. Ville de garnison, elle abrite en sa qualité de chef lieu départemental nombre de fonctionnaires et de commerces. C'est une cité proche du littoral qui n'est plus, depuis l'arrivée du chemin de fer en 1864, la cité isolée que se complaisait à raillier Monsieur de la Fontaine.

Les marchés de Quimper

Au cours des XVIIIème et XIXème siècles, Quimper est le lieu de rendez-vous des marchands ambulants, des petits maraîchers et vendeurs de toutes sortes venant des campagnes environnantes.Cette multitude de petits métiers se retrouve toute les semaines sur les grandes places de Quimper.

 

Les anciens bourreaux de Quimper

La ville de Quimper, siège du Présidial avait autrefois ses bourreaux particuliers chargés d'exécuter les sentences. Ils se succédaient dans leur charge, parfois de père en fils. Depuis le milieu du 18ème siècle ils se recrutaient en particulier dans une famille : Les Gloaer (au fils du temps le nom s'écrit  tour à tour : Le Gloaer, Glouaer, Gloaher...) . Ils demeuraient rue des Réguaires paroisse de la Chandeleur, rue alors située en dehors des murailles de la ville.

Abonnement par email
Vous devez être connecté pour pouvoir vous abonner.
Rechercher un article
Suivez-nous
Archives
Commentaires récents

Aucun commentaire